communiqué de la fédération THC CGT

COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION CGT THC ET DES SYNDICATS CGT MAÎTRE TAILLEUR TOULON ET BREST

Les Ateliers du Maître Tailleur de Toulon et de Brest sont menacés : la Cgt ne laissera pas faire !

Les activités du Maître Tailleur de Toulon et Brest sont menacées à terme, plus d’une centaine d’emplois sont menacés. Le directeur du commissariat des armées n’a laissé guère d’espoir sur la pérennité des deux sites et donc des emplois.

Le président de la République, N. Sarkozy, multiplie les discours sur les enjeux industriels, mais par ailleurs, son gouvernement organise l’externalisation des derniers ateliers de confection militaire. Là, l’Etat est en ligne directe sur les choix à faire, puisque ce sont des marchés d’Etat, c’est donc lui qui décide de l’avenir des sites et de cette industrie. On le voit, il y a un fossé entre ce que N. Sarkozy dit et fait !

Il faut empêcher l’externalisation de la fonction habillement, il n’est pas trop tard, car même si les appels d’offres sont lancés, la décision politique se prendra sans doute fin 2012.

Au-delà des sites de Toulon et Brest concernés, ce sont, en aval, les services de stockage, de transport et de logistique des ministères qui sont concernés. Cela représente près de 2.000 salariés au total.

La Cgt a eu plusieurs entrevues, mais rien ne bouge vraiment dans le bon sens. Pourtant, la Cour des comptes et la commission des finances de l’Assemblée Nationale ont vivement critiqué la politique d’externalisation du ministère.

La Cgt a fait plusieurs propositions de réorganisation rationalisée, sans perte d’emplois, pour s’opposer à l’externalisation des productions.

La Cgt ne laissera pas s’organiser ces basses manœuvres de casse des emplois et des industries. Elle appelle les salariés à réagir avec leur syndicat pour faire entendre leur voix.

Montreuil, le 27 avril 2012
Version PDF :