Les salariés d’Initial BTB en grève pour maintenir leur pouvoir d’achat

Déclaration de la fédération textile habillement cuir Cgt
Les salariés d’Initial BTB en grève pour maintenir leur pouvoir d’achat

C’est un franc et massif carton rouge que sont en train de donner les salariés d’Initial BTB à leur direction. 15 sites de production en grève aujourd’hui, 21 mai. Demain ce seront 20 sites sur les 25 que compte le groupe Initial BTB.

Ce sont plus de 1.300 salariés actuellement en grève reconductible pour dire NON à de nouveaux critères qui déterminent la prime d’intéressement.

Après 2 réunions de négociation au cours desquelles la direction est restée intransigeante sur son nouveau projet, le syndicat Cgt n’avait d’autre choix que d’imposer une grève forte et massive pour se faire entendre de la direction. D’autant plus que l’évaluation des dirigeants suite aux nouveaux critères sur la prime d’intéressement indiquait une économie pour la direction, et donc un manque à gagner pour les salariés, de l’ordre de 20 % par an.

Situation et projet inacceptable lorsqu’on sait les salaires et les conditions de travail dans les blanchisseries et lorsqu’on connaît les marges bénéficiaires du groupe.

La fédération Thc et son syndicat Cgt d’Initial BTB exigent que la direction revienne sur cet accord déloyal dont l’objectif est de rogner sournoisement le pouvoir d’achat des salariés à travers la prime d’intéressement. Elle appelle la direction à revenir rapidement à la table des négociations afin d’enterrer ce projet et ses nouveaux critères, ainsi que cette façon de négocier.

Montreuil, le 21 mai 2013.